Le temps, la vie, la routine.

J’ai toujours eu peur de tomber dans la routine, le tain train quotidien qui défont bien des couples, des familles.
Alors j’ai toujours essayé de faire en sorte que cela ne nous arrive pas…..oui mais voilà…voilà que je me prends cette routine de plein fouet, que je regarde le temps défiler, les heures, les jours, les semaines et les mois passer comme des secondes.

temps

Que vous soyez rassurés, tout va bien dans notre couple jusqu’ici. Seulement je me demande combien de temps nous allons tenir à ce rythme sans sourciller, sans vaciller et en restant soudés.
Il y a bien quelques prises de bec forcément….mais c’est tellement rare, autant que les moments que l’on passe ensemble surement.

J’ai l’idée de cet article depuis un moment déjà sans jamais savoir vraiment comment dire les choses. Je crois que le meilleur moyen est de raconter nos journées.

Il y a deux tempos chez nous puisque Papageek travaille en 2*8.
Quand il est du matin je me lève, je prends ma douche et un café, un coup de mascara et je dois réveiller les filles, les habiller et partir pour le périscolaire où elles prendront leur petit déjeuner. Ces semaines là c’est papa qui vient les chercher à l’école. Je ne rentre pas avant 17H30, le temps de dire bonjour, ranger un peu, c’est l’heure du bain que Papageek fait pendant que je prépare le repas. On mange, un coup de vaisselle, rangement, un jeu de société et au lit. Les filles bien que fatiguées ne s’endorment pas avant 21h30…22h même souvent. Alors jusque là ce sont des allers-retours incessants dans la chambre pour un câlin, un verre d’eau, un bisou, un bobo à guérir, un doudou à retrouver.
Quand les filles dorment enfin, Papageek se couche aussi. Je me fais ma tisane, je prends mon bouquin et je file au lit pour quelques parties de candy crush avant de sombrer à mon tour.

Quand il est d’après-midi, c’est Papageek qui s’occupe des filles. Je suis déjà partie depuis un moment après ma douche et mon café. Je retrouve alors mes filles au périscolaire. Ces soirs là sont tout aussi rapides voir plus. Il faut arriver, ranger les affaires, faire le bain tout en surveillant le repas. On mange, on range, un jeu de société et au dodo. Quand à 22H il n’y a enfin plus de bruit je fais mon rituel du soir, tisane, bouquin et au lit….juste quand Papageek rentre à son tour.

J’ai de la chance tout de même, je ne travaille ni le mercredi ni le vendredi. Mais ces journées passent si vite entre le gros ménage, les lessives, quelques courses pour finir la semaine pendant que Papageek occupe les filles ça va plus vite sans elles, des cookies au four, je surveille mes princesses sur le trampoline pendant que Papa se détend un peu sur son pc, je prépare le repas pendant qu’il s’occupe des douches….Comme une impression de vivre à côté l’un de l’autre mais pas ensemble.

Et comme si cela ne suffisait pas j’ai pris un 2ème emploi. Oh c’est cool c’est du temps choisi, un boulot sympa et ça nous empêche de finir trop dans le rouge arrondit les fins de mois….Ce que je n’avais pas prévu c’est que ça me priverait de tant de moments en famille. Ou plutôt si, c’est pour cela que j’ai mis plus d’un an à me lancer. Je ne savais cependant pas que cela me plairait autant et me peinerait d’autant.
Tous ces moments où je ne peux être avec eux…..

Alors je m’accroche à une autre routine, meilleure celle-ci, celle des « 3 bonnes choses ». Ce rendez-vous de blog qui me force à profiter le plus possible de chaque week-end, faisant un pied de nez au quotidien, au temps qui veut nous avaler. Cet article chaque dimanche soir comme un coup de pied au cul pour profiter, faire des choses en famille, en amoureux, avec mes filles, pour elles. Je n’ose imaginer où nous en serions sans cela.
Je n’ose imaginer où je serais sans mon blog que je délaisse pourtant trop.

Et je n’ose imaginer où je serai sans mon mari qui essaye lui aussi de son côté de ne pas nous laisser entraîner dans un train train quotidien étouffant. Essayant lui aussi de garder allumée la flamme, m’offrant malgré tout chaque jour beaucoup d’amour.

love

Finalement tout cela n’est-il pas déjà beaucoup?

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s