Make a wish…

Mon homme m’a lancé un ultimatum pour lequel il ne me reste que quelques jours : « tu as jusqu’à tes 30 ans, après c’est fini! Après tu n’as plus le droit de ne pas savoir ce que tu veux! ».
Il n’a pas tout à fait tord, cependant si je ne sais jamais quel dessert choisir ou quel vernis me mettre il y a des choses bien plus importantes pour lesquelles je sais ce que je voudrais….

Même si ce sont des rêves, des utopies.

Alors fermons les yeux et imaginons ensemble…

Un monde de paix, partout, pour tous. De la paix dans nos cœur, dans nos pensées, dans nos actes. Une paix avec l’humanité et la terre qui nous accueille.

Une égalité de sexe, de couleur de peau, de nationalité et d’argent.

Les Hommes qui se libèrent de l’emprise des mauvais médias, des émissions qui abrutissent. Et plus encore qui se mettent à réfléchir vraiment sur ce qu’ils sont, ce que nous sommes, ce qu’on nous fait.

Chacun profitant chaque jour du bonheur d’être en vie, d’avoir ce qu’il a. Pourquoi attendre le malheur pour apercevoir toutes les merveilles choses que l’on a dans notre vie.

Une empathie collective, que tous sachent aider ceux qui les entourent, qui tendent la main ou en ont simplement besoin. Pour rien. Pour aider. Et parce qu’un jour peut-être cela sauvera une vie, des vies, ta vie.

Du temps à n’en plus finir. Pour pouvoir œuvrer à des causes justes, réfléchir avant d’agir, aider son prochain. Mais aussi pour vivre simplement et aimer, récupérer des nuits hachées, profiter de ses amis sans compter…

Ne plus jamais avoir peur. Peur de se faire faucher par une voiture, enlevé par un taré ou tuer au détour d’un café sans même avoir eu le temps de le payer. Peur de sortir de chez soi, de dire ce que ‘on pense, de s’habiller comme on le souhaite. Peur de vivre.
Alors oui la mort est l’issue finale. Mais si elle pouvait être le plus loin possible de nous, de vous, de eux.

J’aurai pu écrire encore bien des choses.
J’ai conscience que ces désirs sont bateaux, écris cent fois.
Je sais que cet article ne changera pas le cours du monde.

Mais si chaque mot lancé, chaque acte effectué en l’honneur du changement, de l’humanité, de la vie devaient changer le monde alors je serais heureuse d’y avoir contribué.

humanity

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s